Politique de l’eau à vau-l’eau ?

Rien ne va plus. Il paraît que nous allons manquer d’eau ?  On évoque, depuis ce constat, la réutilisation des eaux usées mais surtout la valorisation pertinente des eaux de pluie. Or, le décret n° 2023-835 du 29 août 2023 spécifiquement dédié aux eaux non domestiques inclut l’interdiction de l’eau … Lire la suite...

Barrages de moulins, d’étangs et canaux d’irrigation : déficit de pédagogie sur leurs effets bénéfiques.

  Installés en travers des cours d’eau depuis des siècles pour certains, leurs propriétaires et exploitants ne s’attendaient pas à cette stigmatisation au 21ème siècle. Pour eux, ces ouvrages vitaux en termes d’usages, offraient aussi des bénéfices environnementaux : stockage d’eau douce, biodiversité, favorisant l’évaporation… Tout cela était tellement évident et … Lire la suite...

La transition énergétique pour renaturer la nature ?

  Le dogme ne concerne pas que la continuité écologique prônant les destructions d’ouvrages hydrauliques, mais aussi la transition énergétique prônant le mythe d’une énergie 100% renouvelable. Les écologistes, hostiles au nucléaire, sont favorables à l’éolien. La production des centrales nucléaires a donc été fortement diminuée par choix politique pour … Lire la suite...

Etangs: le projet de décret scélérat 2023 unanimement contesté des parties impactées.

  Il y a désormais en France les parties directement impactées (propriétaires-gestionnaires professionnels ou privés de plans d’eau), et les parties (intellectuelles-dogmatiques hors-sol) qui donnent, de droit, leur avis au préfet sur chaque projet portant sur des biens fonciers auxquels elles n’ont même pas légalement accès. Comme au même titre … Lire la suite...

Fleuves et grandes rivières : précisions sur les experts de l’eau d’hier, d’aujourd’hui et de demain, toujours au doigt mouillé.

  Une conférence entre soi d’I.S.Rivers porte sur des fleuves, qu’ils soient naturels (quel % ?) ou fortement anthropisés (quel % ?). Elle vise à favoriser un croisement des approches et un dialogue entre tous les acteurs dogmatiques (excluant toujours les vrais acteurs). En clair : des actes militants pour … Lire la suite...

Le Sénat cherche les failles dans la politique de l’eau.

  Il y aurait donc des failles dans la conduite de la politique de l’eau ? L’aveu est très honnête, sans être un scoop. Les failles ne sont pas politiques mais administratives, dans la mesure lourde de conséquences, où une doctrine écologiste ministérielle incapable de répondre aux enjeux l’a manifestement emporté … Lire la suite...

L’informé désinforme sur les millions de subvention.

  Une basse attaque politicienne envers les chasseurs sous couvert de biodiversité, en technique marketing pour faire le buzz, s’autorise à afficher : "comment les chasseurs détournent à leur profit des millions de subventions". La journaliste ne pose pas la même question sur les très importantes subventions accordées aux écologistes … Lire la suite...

Le ministère de l’écologie relit toujours idéologiquement les textes démocratiques pourtant votés par les parlementaires.

  Nouveau projet de décret : au prix d’un acharnement constant, le ministère de la Transition écologique soumet à consultation publique jusqu’au 5 juin 2023, un nième projet de décret portant cette fois sur divers ajustements relatifs à la procédure d’autorisation environnementale, à la planification et à la gestion de … Lire la suite...

Les moulins appréciés des Français; leurs barrages stigmatisés par les écologistes. Un paradoxe nébuleux.

Il serait vain d'affirmer que Patrice CADET et encore moins l'OCE, seraient opposés à la continuité écologique. Nous prétendons depuis 2012 qu'elle peut être assurée par des aménagements d'ouvrages, alors que la doctrine écologiste milite aveuglément pour leurs destructions. Ce dogme, soutenu par le ministère de l'écologie, a réussi à … Lire la suite...