Doctrine de l’eau : le Conseil d’Etat censure le ministère de l’écologie.

  Nouvelle victoire en justice pour l’association Hydrauxois et Associations co-plaignantes : le décret perfide du 30 juin 2020 est annulé. Il créait un régime très allégé pour les chantiers dits de renaturation (concernant souvent des destructions d’ouvrages hydrauliques), exonérant de toute étude d’impact environnemental les effets pourtant très perturbateurs … Lire la suite...

Les bassines : l’ouroboros écologique et défaut de prospectives sur la gestion quantitative de l'eau.

La mode antithétique de la création de bassines résulte de la stigmatisation des étangs et plans d’eau par les écologistes depuis 2010. Ils ont initié l'alternative anti-écologique de la création de bassines. Historique succinct ►L’image de "bassine" est assez adaptée. Vis-à-vis de la DDT et du CODERST, il fallait absolument … Lire la suite...

Retour d'expériences sur l'évaluation de l'impact cumulé des retenues sur les milieux aquatiques (ICRA)

  L’OCE souhaite, par symétrie, un Retour millénaire (*) d'expériences sur l'évaluation des bénéfices cumulés des retenues sur les milieux aquatiques et l’environnement (BCRMAE). Le citoyen a droit à cette étude. Nous citons par défaut "le citoyen" puisque les principaux acteurs de l’eau, propriétaires ou gestionnaires, sont ignorés, non invités. … Lire la suite...

Sècheresse, écologie, énergie : la folle politique de destruction des retenues d’eau en France.

  Les acteurs essentiels de l’eau -non consommée- c’est-à-dire la FFAM, Etangs de France et Hydrauxois, soit des milliers d’adhérents et sympathisants et des milliers d’hectares d’eau interpellent le Ministre Christophe BECHU sur la folle politique de destruction des ouvrages hydrauliques. La doctrine qui s’est imposée depuis 2012, d’abord écologique … Lire la suite...

Politique de l’eau : devenez lanceur d’alerte

  Une plateforme a été mise à la disposition des citoyens. Elle est administrée par le Parquet général près la Cour des comptes. Elle permet au citoyen de signaler : ► des irrégularités. Sur ce plan, nous aurons du mal à prétendre à des "irrégularités" administratives dans la mesure où les propriétaires … Lire la suite...

La doctrine de l’eau est morte, vive la doctrine.

Cet avènement pourrait tomber plus vite que prévu ? Ce proverbe éphémère qui aura régné moins longtemps que la monarchie réunit les impacts techniques, financiers, économiques, sociaux et humains que le dogme aura provoqués et que rien ne pourra compenser. Au fil de nos articles, nous tentons de faire modestement … Lire la suite...

Gestion de l’eau : une communication inaudible, des principes à géométrie variable et des mesures inappropriées.

  Un jour, les uns se félicitent de la destruction d’un moulin ou d’un étang qui stockait de l’eau douce. Les mêmes le lendemain déplorent des vannes levées provoquant l’assec d’un cours d’eau. Si la destruction des barrages est une tendance environnementale prétendument vitale, on déplore que le dogme destructif … Lire la suite...