Quand l’argent coule à flots dans nos cours d’eau.

La continuité écologique reprend un dogme de la Rome antique : « Carthago delenda est » (il faut détruire Carthage). Ce précepte a effectivement été mis en œuvre par les Romains. Malgré les fonds publics disponibles, pas sûr que l’autorité en charge de l’eau Française n’arrive au même résultat peu glorieux, en … Lire la suite...

La gestion écologique des rivières françaises

Les destructions de moulins et d'étangs plusieurs fois centenaires ont commencé vers 2010. Les techniciens expliquaient doctement aux élus, aux propriétaires et aux riverains ignorants, la nécessité urgente de ces travaux qui permettraient d'obtenir le "bon état 2015". Dans un livre venant de paraître, huit chercheurs et universitaires suggèrent que … Lire la suite...

Politique de l’eau : prudence sur la pseudo science

Un scientifique de la santé, propriétaire de moulin, ayant publié environ 150 articles scientifiques, nous a transmis il y a quelques temps le message laconique suivant : "demandez à l’AFB dans quelle(s) revue(s) scientifique(s) leurs articles ont-ils été publiés ? Qui faisait partie du comité de lecture, dans quelle littérature peer reviewed … Lire la suite...

Naturalité des cours d'eau: un nouvel indicateur

L’Observatoire national de la biodiversité annonce qu'il incorpore un indicateur de naturalité des cours d'eau aux 89 autres critères pour analyser l’état de la biodiversité en France et sa prise en compte par la société. Nous montrons ici qu'au regard de cet indicateur, au moins 65% des rivières françaises auraient … Lire la suite...

Loiret : continuité écologique pour les nuls

La Loi sur l’eau et les milieux aquatiques (LEMA) date de 2006. Le dogme de la continuité écologique a fait boule de neige dans tous les services administratifs. Que tous les riverains et usagers en France soient furieux depuis 10 ans importe peu. Les services répètent les mêmes allégations délusoires : … Lire la suite...

Continuité écologique: ignorance totale ou provocation du Ministère ?

A la question d’un Sénateur, la réponse du Ministère est déconcertante : «certains acteurs concernés manifestent de vives réactions. Pourtant, la continuité n’a en aucun cas pour objectif et conséquence la destruction des moulins puisqu’elle ne s’intéresse qu’aux seuils ». Dit autrement : vous passez votre véhicule au contrôle technique obligatoire (le code de … Lire la suite...

Continuité écologique: aurions-nous des œillères ?

Le 16 janvier 2019,  lors d'une réunion destinée à étudier la mise en œuvre d'une politique apaisée de restauration de la continuité écologique, le représentant de FNE (France nature environnement) a interpellé les représentants des moulins hydrauliques : « vous avez des œillères » !  (définition : ne pas voir certaines choses volontairement ou … Lire la suite...

Continuité écologique: on ne compte plus en France, les contestations des associations de riverains. Quel est le problème ?

Ils ne sont pas propriétaires d’ouvrages hydrauliques, ceux qui critiquent les modalités de mise en œuvre de la continuité écologique: ils sont riverains des cours d’eau. Les uns déplorent le dogme administratif, l’interprétation du code de l’environnement et les impacts directs des règles dogmatiques sur les usages ancestraux de l’eau. … Lire la suite...

Dépenser pour des espèces rares en rivière se fait au détriment des espèces communes (Neeson et al 2018)

La conservation de la biodiversité a un coût. Mais toutes les dépenses n'ont pas les mêmes effets. A mesure que l'écologie a enfin intégré la politique publique, celle ci doit démontrer qu'elle assure les meilleurs choix coût-bénéfice: bénéfice écologique et bénéfice social. Dans un article portant sur la gestion de … Lire la suite...

Sortir de l'indifférence et de l'ignorance sur les écosystèmes aquatiques artificiels (Clifford et Hefferman 2018)

Dans un vaste passage en revue de la littérature scientifique, deux chercheurs de l'université Duke appellent à une prise en compte des écosystèmes aquatiques d'origine artificielle dans la gestion écologique de l'eau et des milieux aquatiques. Ils soulignent que ces écosystèmes sont déjà incontournables, et parfois majoritaires dans le "paysage … Lire la suite...

De l’intérêt des grilles fines…très très fines.

Sans études scientifiques, il n’y a pas débat sur le prétendu avantage piscicole des grilles dites «fines» : c'est un postulat récent de l’AFB. Point ! Nous y reviendrons pourtant ultérieurement car cette exigence administrative qui s'est répandue comme une traînée de poudre repose plus sur la croyance que sur la science. … Lire la suite...