La pêche à la civelle va toujours bon train.

  L’anguille serait une espèce menacée d’extinction. Elle ne figure pourtant curieusement  pas dans la liste des espèces protégées. Toutes les mesures, des plus pénalisantes, sont cependant infligées aux propriétaires d’ouvrages hydrauliques aux simples dires de l’OFB. Des prescriptions administratives françaises affirmant sauver l’espèce, comme si lesdits ouvrages multiséculaires étaient … Lire la suite...

Arrêt de la destruction des moulins. Un film de la FFAM.

L’exposé technique est clair. Présentation par Pierre MEYNENG, très juste sur l’historique, les cours d’eau sans eau et l’exposé des dérives administratives. L’administration pourrait détruire tous les moulins de France qu’elle n’est évidemment pas capable de garantir, en contrepartie d’un diagnostic dogmatique, l’amélioration immédiate de la qualité des masses d’eau. … Lire la suite...

LOIRE VIVANTE et ses propres limites.

  Nous partageons évidemment la dénonciation de cette spoliation des eaux des nappes captives dans une notion exclusive de course aux profits financiers, alors que nos enfants auront besoin d’eau pour survivre. Mais "LOIRE VIVANTE" serait-elle au bout du bout de ses capacités en termes de pressions administratives pour faire … Lire la suite...

Canal de Manosque : restauration du bâtiment abritant la turbine

  Ce site témoigne de l’importance de l’eau, rappelant que les aménagements hydrauliques ont favorisé l’essor industriel et soutenu l’agriculture. Ils ont contribué au développement socio-économique des territoires. Cette ancienne usine hydraulique, équipée d’une turbine d’envergure a permis d’élever les eaux et d’approvisionner en eau un grand territoire pour des … Lire la suite...

Les moulins dégraderaient ils plus la qualité de l’eau, que l’arsenic, le fluor, la dioxine, le mercure et la benzidine ?

La fabrique du mensonge, c'est la nicotine qui n'est pas addictive, le sucre, l'amiante et les pesticides. Nous estimons que les composés chimiques sont plus impactant que des ouvrages construits  en pierre de taille depuis des siècles. Que mesure-t-on en termes de toxicologie ? Peut-être au mieux et même peut-être pas, … Lire la suite...

Kerlouan : bataille désordonnée ?

Le cas de Kerlouan n’est pas nouveau pour l'OCE. Ce qui est nouveau pour défendre Kerlouan serait peut-être ici, par la CNERH : https://continuite-ecologique.fr/destructions-illegales/ …. pas forcément dans les pétitions à répétition, sauf celles importantes au demeurant mais gentillettes sur « l’urgence » de sauver notre peau sur notre planète … Lire la suite...