Pourquoi et comment gérer la fragmentation des rivières (Fuller et al 2015)

Trois chercheurs publient aux Etats-Unis une synthèse sur la fragmentation des rivières, ses causes, ses effets et les réflexions qui s'imposent aux gestionnaires. Ils concluent à la nécessité d'une étude fine de cette fragmentation et d'une hiérarchie des priorités d'intervention, informée par la science. Ce travail confirme, après d'autres, l'inconséquence … Lire la suite...

L’OCDE étrille la politique environnementale française

graphique-2

Objectifs souvent audacieux, mais rarement atteints. Telle pourrait être résumée l’évaluation de la politique environnementale française publiée, le lundi 11 juillet 2016, par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Encore un mauvais bulletin de note.   Voilà 10 ans que l’OCDE ne s’était penchée sur les performances environnementales françaises. … Lire la suite...

Effets biologiques des retenues… de quelles dimensions? De l'utilité de barrages de 195 m de hauteur pour comprendre l'impact des moulins

L'Irstea (avec l'Inra et l'Onema) a publié une expertise collective sur l'effet cumulé des retenues (voir notre première analyse de son résumé pour décideurs). Ses chapitres complets commencent à être mis en ligne. A titre d'exemple, nous analysons ici une seule citation du chapitre sur l'effet écologique de retenues : … Lire la suite...

200 millénaires de nature modifiée par l'homme (Boivin et al 2016)

Huit chercheurs font le bilan des dernières décennies de recherche en archéologie, paléo-écologie et génétique appliquées à la biodiversité. Il en résulte un démenti définitif de certaines représentations naïves mais encore dominantes : bien loin d'une nature vierge jusqu'à date récente ou respectée scrupuleusement par les civilisations antérieures, c'est toute … Lire la suite...

L’ourobouros de la continuité écologique : un retour d’expérience (REX)

ourroburos

La méthodologie des retours d’expérience publiés par l’ONEMA est pauvre : elle se limite souvent à de simples affirmations sur l’entière satisfaction des protagonistes, ou à des espoirs de ‟frayères potentielles” pour des espèces plus présentes dans l'imaginaire…que dans les cours d’eau.   L’HISTOIRE Le moulin de Roche Garret édifié sur … Lire la suite...

Mort annoncée de la gestion communale de l’eau

monde-diplomatique_logo

Le nouvel âge de la gestion de l’eau. D’ici à 2020, la France s’apprête à vivre la disparition du modèle historique de gestion communale de l’eau hérité de la Révolution. Les politiques publiques se réorientent vers le « grand cycle » de l’eau et un nouveau modèle de marchés de concession à … Lire la suite...

DCE: le début de la fin....

tribunal

Cet article de Marc Laimé, que nous reproduisons ci-dessous, rappelle les engagements jamais respectés de la France. Nous suggérons à l’Etat ce qu’il a bien dû imaginer plaider depuis 10 ans auprès de l’UE : «nous sommes mauvais concernant les substances prioritaires, mais nous sommes excellents dans le volet hydromorphologie, destruction … Lire la suite...

Pollution chimique ou altération physique: quelle priorité pour l'écologie des rivières? (Turunen et al 2016)

flottage-bois

Une étude finlandaise compare des rivières dont la morphologie a été modifiée (pour le flottage du bois) avec celles subissant des pollutions chimiques diffuses. Il en ressort que la pollution d'origine agricole est le facteur principal qui désorganise les communautés aquatiques et qui dégrade la qualité écologique de l'eau telle … Lire la suite...