La DDT des Deux-Sèvres dit non, le juge dit oui

L’Etat a été condamné le 15/11/2018 à 175 313,44€ en réparation d’une partie des préjudices causés par la prédation du cormoran et du héron sur le cheptel piscicole d’Erik BERNARD. Il exploite 42 ha d’étangs à côté de Bressuire. La préfète a évité une ardoise plus lourde en contestant tout en bloc: … Lire la suite...

Comment lutter contre la pollution de l’eau par les micropolluants ?

« Où l’on constatera, à nouveau, que l’exercice désuet des réponses ministérielles à des questions parlementaires a été porté à sa quintessence, puisqu’il ne s’agit plus désormais que de répondre systématiquement "à côté" aux membres de la représentation nationale qui ont le front d’importuner la haute administration avec leurs histoires sans … Lire la suite...

Continuité écologique: ignorance totale ou provocation du Ministère ?

A la question d’un Sénateur, la réponse du Ministère est déconcertante : «certains acteurs concernés manifestent de vives réactions. Pourtant, la continuité n’a en aucun cas pour objectif et conséquence la destruction des moulins puisqu’elle ne s’intéresse qu’aux seuils ». Dit autrement : vous passez votre véhicule au contrôle technique obligatoire (le code de … Lire la suite...

Continuité écologique: aurions-nous des œillères ?

Le 16 janvier 2019,  lors d'une réunion destinée à étudier la mise en œuvre d'une politique apaisée de restauration de la continuité écologique, le représentant de FNE (France nature environnement) a interpellé les représentants des moulins hydrauliques : « vous avez des œillères » !  (définition : ne pas voir certaines choses volontairement ou … Lire la suite...

Plan d’eau: estimation de la valeur vénale.

L’étang de Peyrelevade(19) à la casse valait une fortune. Nous suggérons une méthode expertale d’estimation d’un plan d’eau public au visa d’un bilan financier exhaustif : quel est son prix de revient actualisé? Nous écartons d’emblée les sophismes divers: "l’étang est subventionné donc l’étang n’est pas cher" ou "les dépenses sont anciennes donc … Lire la suite...

Continuité écologique: on ne compte plus en France, les contestations des associations de riverains. Quel est le problème ?

Ils ne sont pas propriétaires d’ouvrages hydrauliques, ceux qui critiquent les modalités de mise en œuvre de la continuité écologique: ils sont riverains des cours d’eau. Les uns déplorent le dogme administratif, l’interprétation du code de l’environnement et les impacts directs des règles dogmatiques sur les usages ancestraux de l’eau. … Lire la suite...