Sécheresses: faites cesser les infox

Nous avons droit aux mêmes infox annuelles. Elles se confirment au fil des sécheresses récurrentes dont le phénomène pourrait encore s'aggraver. Or, la France ne manque pas d’eau. La gestion quantitative de l’eau n’arrive pas à répondre aux enjeux et prêche des restrictions. Elle n’ose pas exposer des remèdes sans … Lire la suite...

De l’intérêt des grilles fines…très très fines.

Sans études scientifiques, il n’y a pas débat sur le prétendu avantage piscicole des grilles dites «fines» : c'est un postulat récent de l’AFB. Point ! Nous y reviendrons pourtant ultérieurement car cette exigence administrative qui s'est répandue comme une traînée de poudre repose plus sur la croyance que sur la science. … Lire la suite...

Journée "zones humides"

Biefs, canaux, queues d' étangs... les ouvrages hydrauliques et les plans d'eau forment des singularités environnementales. Ils alimentent souvent des zones humides attenantes, par des rehausses de nappe, des débordements ou des fuites. A leurs abords, une végétation hygrophile prospère. Au fil des saisons, on y observe toute une faune … Lire la suite...

Idée reçue: "étangs et retenues réchauffent toujours les rivières et nuisent gravement aux milieux"

"Votre barrage réchauffe l'eau". Cette idée, que l'on entend le plus souvent dans la bouche des pêcheurs de truite mécontents de ne pas avoir des conditions halieutiques idéales pour leur loisir, vient tout juste d'être reprise dans la communication du Ministère de l'Ecologie. Il est exact que certaines retenues réchauffent … Lire la suite...

Idée reçue: seuils, digues et barrages nuisent aux services rendus par les écosystèmes, qui demandent des rivières libres

Les "services rendus par les écosystèmes" font partie des outils conceptuels parfois invoqués par l'administration ou le gestionnaire pour justifier la politique dite de continuité écologique et de restauration morphologique des rivières. La rivière plus "libre" et plus "sauvage" serait celle qui rend le plus de services à notre société. … Lire la suite...

Idée reçue: "les opérations de restauration écologique et morphologique de rivière ont toujours de très bons résultats"

La cause est entendue : seuls l'égoïsme, le conservatisme et l'obscurantisme des riverains, des propriétaires d'ouvrages hydrauliques, des collectivités empêcheraient d'atteindre le bon état écologique dans la moitié des masses d'eau où il est supposé être dégradé par la morphologie. Corrélativement, les opérations de restauration des cours d'eau menées par … Lire la suite...

Idée reçue: "Un moulin produit moins qu'une éolienne, inutile de l'équiper"

"Un moulin produit beaucoup moins qu'une éolienne", "la petite hydro-électricité ne représente quasiment rien dans la production énergétique française"… ces idées sont assez répandues chez les adversaires des moulins et usines à eau. Elle sont notamment propagées par France Nature Environnement et la Fédération nationale de la pêche française (voir … Lire la suite...

Idée reçue: "les ouvrages hydrauliques nuisent à l’auto-épuration de la rivière"

« La rivière serait capable d'épurer elle-même les pollutions humaines, mais les ouvrages hydrauliques (seuils, barrages, digues) l'en empêcheraient ». Jamais en peine d'un motif pour justifier l'effacement spectaculaire des ouvrages hydrauliques, et détourner ainsi l'attention des causes réelles mais non ou mal traitées de dégradation des rivières, autorités et gestionnaires de … Lire la suite...

Idée reçue: "Jadis, les moulins en activité respectaient la rivière, mais aujourd'hui ce n'est plus le cas"

On observe une dégradation massive des indicateurs de qualité chimique et biologique de bon nombre de rivières à partir des années 1950-1960, dans toutes les sociétés industrialisées. Or, à cette époque, les moulins étaient déjà en place de très longue date. Comme il est difficile de les incriminer, certains affirment … Lire la suite...

Idée reçue: "les seuils et barrages ont un rôle majeur dans la dégradation des rivières et des milieux aquatiques"

Au coeur des politiques de continuité écologique, on trouve l'idée que les seuils des moulins et les barrages ont un impact de premier plan sur la qualité écologique et chimique des rivières. Seule cette conviction – notoirement portée par certains lobbies ayant l'oreille de la Direction de l'eau du Ministère … Lire la suite...