L’ADN environnemental, un allié ou un nouveau fléau ?

Si l’ADN utilisé par la police scientifique est un immense progrès, pour les espèces piscicoles, l’intérêt serait une étude de l’ADN des espèces originelles comparé à l’ADN des mêmes espèces actuelles. Cette expertise mettrait en évidence l’impact anthropique de la gestion du milieu naturel, positif ou négatif. En 2020, nous … Lire la suite...