Sécheresses: erreurs anodines sur la preuve par 9 de FNE

Que la politique de l’eau s’appuie sur des études scientifiques serait un prérequis élémentaire. Mais en construisant écluses, systèmes hydrauliques et étangs, les moines n’ont pas eu recours aux modèles prédictifs d’Alain Pavé. Les étangs (disparus et actuels) sur la carte de Cassini, répondaient aux besoins en eau… et au … Lire la suite...

La TVB (trame verte et bleue) fondée sur une erreur ?

La fragmentation des milieux serait favorable à la biodiversité (Fahrig et al 2019, Fahrig 2017). Les articles et traités d'écologie tiennent pour acquis que la fragmentation d'un milieu serait mauvaise pour sa biodiversité. Le principe de la continuité écologique et de la Trame verte et bleue: rétablir un continuum. Des … Lire la suite...

Sécheresses-barrages : alerte infox importante en 2019

L’ambiance dogmatique qui a sclérosé toute prospective publique depuis la LEMA 2006, profitant outrageusement de l'effet SIVENS, s’érigeant contre chaque projet de construction de réserve d’eau, prônant la destruction des ouvrages existants en finançant les travaux à 100%, ont plombé par contrainte la réflexion publique à imaginer une alternative à … Lire la suite...

Les sophismes des FD de pêcheurs en guise de science

Le sandre est un redoutable prédateur. Rapporté au kilo, le silure mange moins que le sandre. Donc le silure n’est pas un prédateur. Pour pérenniser son business, la FNPF s’oppose à ce que le silure soit classé dans les "espèces susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques". Cela n’a rien à … Lire la suite...

Anguilles et impact des seuils : infox locales…jusqu’au CNE

Un scientifique de la santé, expert en termes de désinformation, nous a alerté. Il a publié parait-il 150 articles scientifiques. Son message laconique est clair : « demandez à l’AFB dans quelle(s) revue(s) scientifique(s) leurs articles ont été publiés ? ». L’administration impose toujours davantage par une référence toujours plus prégnante au dogme de la … Lire la suite...

Le Conseil départemental de Haute Saône à contre-courant ?

Nos intérêts multicritères pour les étangs étant indéfectibles, nous estimons cette démarche du Conseil départemental de la Haute Saône en faveur des étangs très pertinente. Nous ne manquerons pas de prendre connaissance du diagnostic des 13 scientifiques. Ont-ils décelé des écosystèmes riches, des espèces floristiques et faunistiques protégées, des habitats … Lire la suite...

Les canaux comme corridors biologiques contribuant au maintien de la biodiversité (Guivier et al 2019)

En étudiant le système des canaux de la Durance et ses effets génétiques sur les populations de deux espèces de poissons (toxostome, hotu), six chercheurs montrent que les chenaux artificiels peuvent jouer un rôle positif dans la gestion de la biodiversité, particulièrement en milieu urbanisé. Ils soulignent l'intérêt d'une écologie … Lire la suite...

Dépenser pour des espèces rares en rivière se fait au détriment des espèces communes (Neeson et al 2018)

La conservation de la biodiversité a un coût. Mais toutes les dépenses n'ont pas les mêmes effets. A mesure que l'écologie a enfin intégré la politique publique, celle ci doit démontrer qu'elle assure les meilleurs choix coût-bénéfice: bénéfice écologique et bénéfice social. Dans un article portant sur la gestion de … Lire la suite...

Sortir de l'indifférence et de l'ignorance sur les écosystèmes aquatiques artificiels (Clifford et Hefferman 2018)

Dans un vaste passage en revue de la littérature scientifique, deux chercheurs de l'université Duke appellent à une prise en compte des écosystèmes aquatiques d'origine artificielle dans la gestion écologique de l'eau et des milieux aquatiques. Ils soulignent que ces écosystèmes sont déjà incontournables, et parfois majoritaires dans le "paysage … Lire la suite...