Combler les lacunes des connaissances dans la restauration de rivière (Zingraff-Hamed 2018)

Dans une thèse doctorale ayant donné lieu à 5 publications scientifiques revues par les pairs,  Aude Zingraff-Hamed étudie la restauration de rivière, en particulier ses dimensions sociales, le suivi de ses résultats écologiques et ses particularités en milieu urbain. Dans l'introduction de cette thèse, la doctorante revient sur les lacunes … Lire la suite...

Des rivières naturelles aux rivières anthropisées en Europe: poids de l'histoire et choix des possibles pour l'avenir (Brown et al 2018)

Dix chercheurs viennent de publier une synthèse sur l'évolution des rivières européennes de plaine depuis six millénaires. Ils soulignent l'ancienneté de leur modification structurale et fonctionnelle par l'homme. Les styles fluviaux actuels n'ont rien à voir avec ceux de jadis. Certaines hypothèses de "renaturation" comme la reproduction de méandres ne … Lire la suite...

La continuité écologique fait (presque) l'unanimité

Il n’a pas été nécessaire d’attendre longtemps pour que les craintes exprimées par l'OCE soient avérées. Nul besoin d’être grand prophète, il est vrai. Des quatre coins de la France convergent les mêmes propos sur les méfaits de la destruction des barrages et la chimérique rivière sauvage transformée en oued. … Lire la suite...

Idée reçue: seuils, digues et barrages nuisent aux services rendus par les écosystèmes, qui demandent des rivières libres

Les "services rendus par les écosystèmes" font partie des outils conceptuels parfois invoqués par l'administration ou le gestionnaire pour justifier la politique dite de continuité écologique et de restauration morphologique des rivières. La rivière plus "libre" et plus "sauvage" serait celle qui rend le plus de services à notre société. … Lire la suite...

rivières sauvages : des remous en Charente

  Quand l'Agence de l'eau dézingue le SOeS et le ministère de l'écologie : Non, la Charente n'est pas le fleuve de France le plus touché par les pesticides.    "Selon l'Agence de l'eau Adour-Garonne, qui a prié le ministère d'apporter un correctif à son site Internet, la concentration moyenne … Lire la suite...