Comment dépasser les mauvaises pratiques actuelles en destruction des étangs et plans d'eau

Les étangs, plans d'eau et petits lacs sont reconnus comme des zones à fort intérêt écologique, en raison de leur biodiversité comme de multiples fonctionnalités (épuration, stockage, pêche, aménités sociales). Asséchés par les besoins en terres agricoles à une certaine époque, ils n'ont jamais été aussi menacés. Une politique dogmatique … Lire la suite...

Idée reçue: "étangs et retenues réchauffent toujours les rivières et nuisent gravement aux milieux"

"Votre barrage réchauffe l'eau". Cette idée, que l'on entend le plus souvent dans la bouche des pêcheurs de truite mécontents de ne pas avoir des conditions halieutiques idéales pour leur loisir, vient tout juste d'être reprise dans la communication du Ministère de l'Ecologie. Il est exact que certaines retenues réchauffent … Lire la suite...

Retenues collinaires, bassines ou étangs ? Les effets induits de la continuité écologique.

Depuis la création des grands lacs réservoirs pour limiter l’impact des crues (Paris 1910) et des sécheresses (1921) sur la Seine, l’idée de ces aménagements est tombée en totale disgrâce même si  ces lacs artificiels sont l'objet de toutes les convoitises sociales et intérêts environnementaux (classements ZNIEFF, ZICO, Natura 2000, … Lire la suite...