L’arche de Noé : une gageure administrative

En 2019 après Jésus Christ, Dieu très contrarié d'observer l'évolution de ce  qu’il avait créé, appelle Noé et lui dit : « les hommes sont de plus en plus mauvais et la terre est très polluée. Construis vite une grande arche, rassemble un couple de chaque espèce animale et ta … Lire la suite...

Etang Borgne : cistudes mortes ou parties ailleurs ?

La DDT de l’Indre s’acharne sur le sort de ce bel étang. Il est alternativement en eau puis en assec prolongé, au gré de l’humeur administrative. Les cistudes, qui étaient présentes en queue d’étang, n’ont vraisemblablement pas apprécié ces perturbations brutales du fonctionnement hydraulique. Depuis plusieurs siècles, les écosystèmes se … Lire la suite...

Ancien moulin à vendre

Nous suggérons la vigilance des propriétaires de moulins sur l’usage des termes qualifiant leur bien immobilier et plus précisément "ancien" moulin. Les agences immobilières ne savent, pour la plupart, à peu près rien sur les moulins et les affublent souvent "d'ancien". Outre le fait que ce renseignement ne soit pas … Lire la suite...

Scoop : un moulin pourrait produire de l’électricité.

Les élus et le porteur de projet ont été clairvoyants. Un moulin à Marnay produit de l'électricité. L’EPTB de la Vienne va manger son chapeau en découvrant dans la Nouvelle République qu’un barrage en cours d’eau pourrait permettre de produire de l’électricité. Cet établissement public milite et finance, avec l’argent … Lire la suite...

CNE: Continuité écologique apaisée? Analyse

Après 10 ans de vives controverses dans toute la France tant de la part des propriétaires d’étangs et de moulins que des dizaines d’associations de riverains, d’une demande de moratoire signée par des milliers d’élus, la DEB (Direction de l’eau et de la biodiversité) a estimé nécessaire de lancer l’idée … Lire la suite...

Gestion de l’eau : PTGE enfin…mais que de temps perdu !

Les projets "eau" enfin légitimes dans la gestion des territoires, et les projets de territoires devront désormais considérer la gestion quantitative de l’eau. Il suffisait d’une instruction du gouvernement (7 mai 2019) pour rendre obsolètes, et nous en sommes satisfaits, toutes nos recensions lointaines et permanentes. Que cela relève du … Lire la suite...

Les sophismes des FD de pêcheurs en guise de science

Le sandre est un redoutable prédateur. Rapporté au kilo, le silure mange moins que le sandre. Donc le silure n’est pas un prédateur. Pour pérenniser son business, la FNPF s’oppose à ce que le silure soit classé dans les "espèces susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques". Cela n’a rien à … Lire la suite...

Anguilles et impact des seuils : infox locales…jusqu’au CNE

Un scientifique de la santé, expert en termes de désinformation, nous a alerté. Il a publié parait-il 150 articles scientifiques. Son message laconique est clair : « demandez à l’AFB dans quelle(s) revue(s) scientifique(s) leurs articles ont été publiés ? ». L’administration impose toujours davantage par une référence toujours plus prégnante au dogme de la … Lire la suite...

Ouvrages hydrauliques: le ministère de l'écologie continue de tromper les parlementaires et de fuir les priorités

Dans une réponse à la députée Barbara Bessot Ballot, le ministère de la transition écologique et solidaire persiste en prétendant indûment que les sites français de petite hydroélectricité seraient déjà largement équipés, que la destruction des ouvrages hydrauliques serait nécessaire à la qualité de l'eau, à la biodiversité ou à … Lire la suite...

Moulins et poissons ou pénurie d’eau et poisons ?

Le poisson d’élevage était considéré avec un profond dédain. Les pisciculteurs avaient pourtant une longueur d’avance avec leurs Groupements de défense sanitaire (GDS). Le poisson sauvage était gage de qualité. Il inspire désormais la plus grande défiance depuis que la pollution inquiétante des cours d’eau n’est plus un secret bien … Lire la suite...