Les résultats inconsistants des restaurations de continuité écologique imposent des suivis et analyses coûts-bénéfices (Mahlum et al 2017)

 La restauration de "petite continuité" des cours d'eau consiste à aménager des obstacles à la migration des poissons. Une équipe de chercheurs canadiens, soulignant le coût cumulé important de ces travaux de restauration écologique, a voulu vérifier si les chantiers ont une efficacité réellement démontrée. Leur analyse avant/après impact conclut … Lire la suite...

Comment dépasser les mauvaises pratiques actuelles en destruction des étangs et plans d'eau

Les étangs, plans d'eau et petits lacs sont reconnus comme des zones à fort intérêt écologique, en raison de leur biodiversité comme de multiples fonctionnalités (épuration, stockage, pêche, aménités sociales). Asséchés par les besoins en terres agricoles à une certaine époque, ils n'ont jamais été aussi menacés. Une politique dogmatique … Lire la suite...

Christian Lévêque bouscule les idées reçues sur la biodiversité, sa conservation et sa restauration

 Ecologue, hydrobiologiste, directeur de recherches émérite de l’IRD, Christian Lévêque a passé toute sa vie professionnelle de chercheur à étudier le vivant, et d'abord les milieux aquatiques. Il vient de publier un essai détonnant sur la biodiversité et ses politiques de protection en France. La thèse centrale de son livre … Lire la suite...

Impacts humains sur la diversité des poissons de rivières espagnoles (Maceda-Veiga et al 2017)

Une étude sur 15 bassins versants du Nord-Est de l'Espagne montre que les altérations chimiques de l'eau restent les premiers prédicteurs de dégradation des indices de biodiversité des poissons. Elle suggère aussi que chaque impact a une influence faible, que les zones de protection écologique ne témoignent pas d'efficacité particulière … Lire la suite...

Comment améliorer la gestion quantitative de l'eau?

Cette journée du 9 août 2017 fut l’objet d’informations et de débats sur la problématique gestion quantitative de l’eau : pratiques hydrovores, augmentation de la population et sécheresses récurrentes. La situation serait dramatique, comme elle l’est dans certains pays, si nous n’avions pas une ressource 4,5 fois supérieure à notre consommation. … Lire la suite...

Projet de décret portant diverses modifications des dispositions du code de l’environnement relatives à la notion d’obstacle à la continuité écologique

Le premier article du projet de décret vise à modifier la définition réglementaire de l’obstacle à la continuité écologique qui est actuellement donnée au R214-109 du code de l’environnement : « constitue un obstacle à la continuité écologique, au sens du 1° du I de l'article L. 214-17 et de l'article R. 214-1, l'ouvrage entrant … Lire la suite...