Article L.214-18-1 CE : mise au point

Les DDT sont en totale déshérence. Que ce soit oralement ou par courrier, « elles attendent des instructions », habituées qu’elles sont de voir chaque texte de loi interprété, laminé et érodé par la DEB dans les mois suivants. Or, depuis le 24 février 2017 qui a instauré l'art L.214-18-1, une note très aléatoire, non … Lire la suite...

Arrêtez d'emmerder les Français

Un solognot chez Kafka, ou les tribulations d’un amateur d’étang dans la jungle administrative.   Acte 1 : tout va très bien Madame la Marquise Propriétaire en Sologne, Hubert Forestier déplore l’absence d'étang dans sa propriété, alors qu’ils abondent chez ses voisins. La raison ? Un relief un peu accentué (une fois … Lire la suite...

L’INSERM a produit une étude prédictive sur l’effet cocktail des perturbateurs endocriniens.

Le fait que nous soyons attentifs aux perturbateurs endocriniens ne nous confère aucune compétence médicale. Tel n’est pas notre registre. Les scientifiques ont mis en exergue que les effets combinés et cumulés  sur l’organisme pouvaient faire l’objet de modèles de prédiction mathématique. Notre inquiétude sur le sujet concerne les effets … Lire la suite...

Plan de gestion de l’eau et sécheresse 2017

Sur une capacité de 2,5 milliards de mètres cubes, il doit manquer plus de 500 000 m3 d’eau dans les étangs de France. Commencerait-on à considérer le problème des sécheresses ? Celle de 2017 permet au moins de donner un écho particulier au programme de gestion quantitative de l’eau, présenté le 9 … Lire la suite...

Comment améliorer la gestion quantitative de l'eau?

Cette journée du 9 août 2017 fut l’objet d’informations et de débats sur la problématique gestion quantitative de l’eau : pratiques hydrovores, augmentation de la population et sécheresses récurrentes. La situation serait dramatique, comme elle l’est dans certains pays, si nous n’avions pas une ressource 4,5 fois supérieure à notre consommation. … Lire la suite...

Projet de décret portant diverses modifications des dispositions du code de l’environnement relatives à la notion d’obstacle à la continuité écologique

Le premier article du projet de décret vise à modifier la définition réglementaire de l’obstacle à la continuité écologique qui est actuellement donnée au R214-109 du code de l’environnement : « constitue un obstacle à la continuité écologique, au sens du 1° du I de l'article L. 214-17 et de l'article R. 214-1, l'ouvrage entrant … Lire la suite...

En 1867 commençait la correction des eaux du Jura

La correction des eaux du Jura a de toute évidence chamboulé le paysage naturel de manière irréversible, détruit des forêts alluviales et définitivement asséché des zones humides essentielles à la survie de nombreuses espèces végétales et animales. Nous pensons aux propos de Christian Lévêque qui rappelle, en résumé, que chaque … Lire la suite...

Effet génétique de la fragmentation selon la dimension des ouvrages hydrauliques (Gouskov et Vorburger 2016)

 Des chercheurs suisses montrent que l'effet de la fragmentation des rivières sur la différenciation génétique des poissons (ici le chevesne) dépend de la taille des obstacles à l'écoulement. Une rivière fragmentée par 35 ouvrages de dimension modeste peut produire une structure génétique comparable à une autre à écoulement libre, la … Lire la suite...

La destruction des vannages des moulins

Nous reproduisons in extenso sans même avoir besoin de le commenter, un témoignage de 2003, d’André Rivière, pêcheur émérite sur la Bresles. Cette destruction entraînera des conséquences néfastes et irréversibles sur l'hydraulique des rivières : aggravation des phénomènes de crues provoqués par un écoulement accéléré vers l'aval et étiages sévères … Lire la suite...